Texte à méditer :  

Rêver un impossible rêve
Porter les chagrins des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir ou personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer même trop même mal
Tenter sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l'étoile ...

  
Jacques Brel
 
ARTICLES
CITATION

  « Je relis Les Caractères, si claire est l’eau de ces bassins qu’il faut se pencher longtemps au-dessus pour en comprendre la profondeur » André Gide

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 40 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.abrulepourpoint.fr/data/fr-articles.xml

PETIT PRÉCIS DE TOURISME SPIRITUEL 2

Gilles Carbonell  -  Gilles Castelnau

Préface de Laurent Gagnebin [236 pages - 21 € vente en ligne Editions "La Barre Franche"]

Lors du Jugement Dernier, quelles seront les circonstances atténuantes invoquées par Dieu pour se disculper ? Le Castelnau.jpgDieu tout-puissant demeurant "quelque part dans le ciel" d'où il intervient pour imposer de manière arbitraire ses idées dans l'histoire des hommes, ce Dieu-là serait effectivement responsable, s'il existait, des horreurs du monde. Mais en réalité, il n'existe pas. Les athées ont raison d'en dénoncer l'idée. S'il existait, il pourrait, en effet, passer en jugement. Mais parce que ce Dieu-là n'existe pas, certains esprits simples en déduisent qu'aucun Dieu n'existe. C’est une erreur. Le Dieu créateur de vie dont la présence dynamisante et apaisante agit au fond de chaque être vivant, existe bel et bien. Penser que la force qui nous anime et nous permet de résister à toutes les actions destructrices du mal est notre propre force est bien prétentieux.

Comment distinguer les histoires réelles d'un enseignement dans la Bible ? Les histoires contenues dans la Bible dispensent un enseignement tout à fait réel. Il ne faut pas poser la question de leur historicité mais de leur spiritualité. Si vous voulez faire de l'histoire, prenez des livres d'histoire (Allez, par exemple écouter les cours de Thomas Römer au Collège de France).Si vous voulez approfondir votre spiritualité, prenez la Bible, elle a fait ses preuves !

Quels sont les obstacles à une prière efficace ? Le plus grand obstacle est de s'adresser à un Dieu qui n'existe pas. Comme par exemple un Dieu que l'on pense capable d'intervenir dans l'histoire du monde pour en changer le cours des événements selon que notre prière le lui demande. Un Dieu tellement indifférent aux situations des hommes qu'il attende qu'on le lui dise pour se préoccuper de quelqu'un qu'il n'avait même pas remarqué jusque là. Un Dieu tellement  centré sur ses petites idées qu'il regarderait avant tout si on mange, si on prie, si se purifie d'une certaine manière et pas d'une autre. Un Dieu tellement passionné par son idéologie qu'il est prêt à sacrifier des populations pour faire progresser sa manière de voir. Un Dieu tellement impliqué dans des formules doctrinales et des rites religieux qu'il ferait des discriminations selon que les gens mentionnent la Trinité ou non, la divinité de Jésus ou non, le fait queprodigue_rembrandt.jpg Mahomet est un prophète ou non etc.

Pourquoi il y a t-il des gens qui veulent être acceptés ainsi que leurs religions alors qu'ils rejettent ceux qui ne pensent pas comme eux ? Il y a toujours des gens qui croient posséder la vérité, savoir mieux que les autres. Il y en a même qui croient que seule la droite est politiquement convenable, d'autres qui croient que seuls les Témoins de Jéhovah ou les Boko Haram ont compris la vérité de Dieu, d'autres qui pensent que leur femme est la plus belle du monde (c'est d'ailleurs mon cas !).

La justice divine peut-elle ressembler à la justice humaine ? Puisque tout appartient à Dieu, même les âmes, sa justice doit forcément être différente de la notre puisqu'il agit sur ce qui lui appartient: il peut donner à qui il veut, priver qui il veut, prendre l'âme de certains et prolonger la vie des autres, rendre certains heureux et d'autres malheureux selon le dessein qu'il dresse pour chacun dans cette vie. Vous nous présentez l'idée d'un Dieu qui serait un être tout-puissant, intervenant souverainement et arbitrairement dans la vie du monde, sans doute comme nombre de nos contemporains aimeraient le faire eux-mêmes s'ils le pouvaient !Heureusement, Jésus nous a bien montré que Dieu n’est pas un tel dictateur dominateur et redoutable, mais qu’il est le créateur dynamique de la vie qui monte en "tout ce qui respire" et chacun vit sa vie comme il le veut, comme il le peut, responsable personnellement devant Dieu et devant les autres dans la participation créatrice et dynamique d’un monde meilleur.

Pour vous que représente Jésus ? Parmi tous les hommes qui nous font prendre conscience du fondement dans lequel tout être puise son élan vital, Jésus-Christ est unique à mes yeux. J'aime lire ce que les évangiles disent de lui : à son contact, sous son influence, les aveugles voyaient, les lépreux étaient purifiés, les morts ressuscitaient. Je comprends que ces mots désignent – de façon imagée, certes - un dynamisme créateur, un souffle d'apaisement, une fraternité renouvelée. Ce Souffle de vie monte en nous comme en lui, réoriente nos pensées et nous fait affronter le mal dans un esprit de victoire à travers nos défaites et la mort elle-même. C'est le Souffle du Dieu qui nous rend humains, avec nos compagnons les autres hommes de bonne volonté. N.B. Je n'aime donc pas que l'on vitrifie Jésus-Christ dans des doctrines figées aux vocabulaire tout fait, car il est toujours au-delà et ailleurs de ce que l'on peut dire de lui. Je ne lis pas dans les Évangiles que sa mort de martyr soit un sacrifice expiant un quelconque péché originel. Jésus-Christ n'a jamais dit ni fait de mal à personne. La Présence divine qu'il nous fait connaître n'est pas celle d'un Juge menaçant, obsédé par les fautes et réclamant des expiations.

Pourquoi êtes-vous croyant ? Je suis croyant mais j’ai renoncé à tout ceci : Un au-delà surnaturel avec un Dieu tout-puissant qui guette, culpabilise, promet des exaucements douteux, menace d’un enfer éternel et assure un paradis (douteux et ennuyeux). Un Dieu finalement ni sympathique ni chaleureux. Un Christ divin, trinitaire, vitrifié dans des dogmes sidérants, crucifié pour apaiser la colère incompréhensible de son Père qui croyait voir l’humanité lui échapper. L’infantilisation des prières évoquant l’espoir toujours déçu d’affamés nourris miraculeusement, de malades guéris, de peuples en guerre renonçant brusquement à leur haine. L’ennui soporifique que dégage le ton monotone des prédicateurs ressassant des lieux communs convenus et peu crédibles. Le conservatisme des Églises ayant toujours le péché à la bouche, hostiles à tout progrès, culpabilisantes dès qu’on parle d’euthanasie, de contrôle des naissances, d’IVG, de mariage pour tous...Pourtant je suis encore chrétien car je ne pourrais jamais renoncer au souffle joyeux qui émane de Jésus :Son Esprit de compassion évitant à la femme adultère d’être lapidée et à Marie Madeleine d’être méprisée. Son Esprit de dynamisme créateur qui faisait lever le paralysé. Son Esprit de liberté changeant en vin de fête l’eau des purification rituelle et proclamant aussi "ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille un homme mais c’est la parole qui en sort". Son Esprit d’ouverture qui lui faisait accueillir le centurion romain sans doute disciple de Zeus ou de Mitra et la femme syrienne disciple de Baal, comme ses parents avaient accueilli les mages étrangers et astrologues. Je suis encore chrétien car je ne renonce pas à m’enraciner en Dieu "qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses" pour puiser en lui l’élan de renouveau permettant d’affronter les forces destructrices d’humanité et de vie comme le symbolisent les récits de la sortie d’Égypte avec Moïse et de la Résurrection de Jésus.

Gilles Castelnau : http://protestantsdanslaville.org/


Catégorie : - ACTUALITE
Page lue 2651 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !